Comme trop souvent, le tricot passe pour une activité ringarde. Un charmant collègue ayant découvert mon passe temps préféré a d’abord souri et été légèrement moqueur… Ahhh, les hommes !

Il y a quelques jours, à l’approche de l’anniversaire de sa copine, il panique ! Et oui, il réalise que la date approche et il se demande quoi lui offrir… Elle adore « les trucs fait à la main, tu sais genre avec des défauts et unique ». Puis après quelques minutes de discussion : « Can you knit a scarf for her ??? Pleaaaase… ».  Il a choisi la « même chose que ce que tu as autour du cou »…  Qui ne craquerait pas devant la douceur de ce mélange soie naturelle-baby alpaca et le shawl créé par Karen et Karyn (patron ici)??? Ahhh les hommes !

Coup de chance pour lui, avant de venir vivre ici, j’ai fait une descente punitive à La Droguerie de Rennes pour avoir quelques stocks. J’avais repris de la soyeuse couleur Iles sous le vent pour me faire un autre petit shawl pour moi… Du coup, il m’en a recommandé à La Droguerie et j’ai choisi de prendre une autre couleur pour changer.

J’ai tricoté son shawl Abyssal en 2 soirées et demi, lavé et fixé… Pression, pression, comme monsieur s’y ai pris au dernier moment, je n’avais que 3 jours pour relever ce défi.


abyssal


Ici, vous pouvez voir une photo du mien fait quelques semaines plus tôt. Je n’aurai pas osé porter son cadeau ! J’attends de la croiser dans quelques jours pour voir si son shawl artisanal tricoter en série lui plait… En tout cas, monsieur m’a dit qu’elle était très contente et qu’elle voulait apprendre à tricoter avec moi… Je suis contagieuse !

 

Abyssal_1

 

Attention tricoteurs, tricoteuses ! Le fil de la soyeuse est assez fragile quand on doit monter 254 mailles. Il a tendance à s’effilocher si on n’y va pas doucement. Sinon, une fois tricotée, le fil se tient bien et est solide.

Pour celles et ceux qui n’ont pas compris comment faire les rangs raccourcis comme moi au début, une petite explication : le premier rang sert à nous replacer au milieu du shawl et les suivant consistent à faire des aller-retours au centre pour compléter le shawl jusqu’à arriver à une extrémité puis à l’autre… enfin je me comprends !