Cela faisait longtemps... J'approche la toute fin de ma thèse (décembre prochain), désolé!

Dans la vie d'un scientifique, on ne peut pas passer à côté des conférences internationales où on met un visage sur un nom lu sur de nombreuses publi. C'est le moment pour toi, qui doit faire ton trou dans ce monde, de briller avec ton poster qui a été accepté (oui oui, il y a une sélection et des prix! Wouhou, j'en ai eu un!!!) et où ta directrice de thèse en charge d'un séminaire te demande de remplacer quelqu'un qui n'a pas pu venir (et qui a été sympa de prévenir pour te laisser le temps de préparer ta présentation). Tu te retrouves donc, tremblante dans ta petite robe noire, ton shawl et tes ballerines (car tu as pensé que vu ta chance légendaire, les escarpins étaient à proscrire! Il y a aussi le fait que l'ambiance est écolo et que je me suis sentie vachement classe aux milieux des hippies en sandales.). Oui, tu te retrouves avec les projecteurs sur la tronche, en pleine lumière et tu cherches ta place sur cette scène car tu as vu que tu pouvais être toute verte (merci l'effet Shreck) si tu te mettais dans certains coins et là, te voilà devant ta directrice de thèse, des chercheurs que tu admires et dont certains t'ont demandé si tu as un projet de post-doc, et tout un parterre de gens extrêment brilliant avec qui tu pourrais bosser... Et c'est à toi de briller en 20 minutes questions incluses!

A la fin, parce que tu as été brilliante, que tu as bien répondu aux questions des gens aux accents improbables ou par politesse, tu finis sous les applaudissements et tu te demandes comment quitter la scène sans te crouter... (et tu te dis aussi "wahou, c'est grisant!" mais tu l'avoues pas trop, tu dois rester modeste!)

Ah oui, j'oubliais... Une conférence internationale comme Behaviour est un évènement à ne pas manquer qui a lieu tous les 2 ans et qui est l'occasion pour des milliers d'ethologues de partir à l'autre bout du monde pour une destination de rêve! Pour cette année, destination de rêve: NEWCASTLE!!! Bon, j'avoue que quand j'ai su et que je me suis inscrite, j'ai fait la gueule (et j'ai vérifié si c'était pas Newcastle en Nouvelle-Zélande ou en Australie, non, non, c'était à 15 minutes de chez moi!).Mais dans 2 ans, j'aurai peut-être ma vengence si j'ai le budget dans mon projet (et un post-doc) qui me permettrait d'aller à Cairn en Australie! On croise les doigts, on y croit!!!

Comme il collait à l'ambiance et que je l'ai fini pendant ce moment intense et riche qu'a été cette conférence, j'ai demandé au personnel du Sage l'autorisation d'utilisé mon appareil photo réflex (car c'est interdit de prendre des photos dans cet opéra) et ils ont dit oui!!! Merci à eux!


C'est un simple kerchief tricoté en double brin de malabrigo lace (100% lamb merino). Tous les détails sont sur mon ravelry et je peux les fournir en français sur simple demande ;-)

 

01

02

03

04 1

04

05

07

08

09

10

11

12

13

14

15

 

Et pour ceux qui ne le savent pas, une conférence c'est le moment d'exprimé sa créativité, d'utiliser des exmples chocs et de trouver un moyen pour pas que la moitié de l'audience s'endorme à cause de la soirée de la veille (car sa picole dur tous les soirs...). Voici une sélection de diapos sympa parmi tant vu...

 

DSC_0009 DSC_0065

DSC_0068 DSC_0073

DSC_0079 - copie DSC_0090

Ambiance de folie, non? Ca vous rappelle la série the Big Bang Theory?

 

Tu vois Marianne, j'l'ai fait! J'ai fait un nouveau billet! Wouhou!!!